Uncategorized

Comment clarifier ses besoins et savoir les communiquer ?

Etes-vous au clair avec vos besoins dans la relation amoureuse et savez-vous les communiquer ?

Avez-vous déjà demandé à votre partenaire ou futur partenaire « de quoi as-tu besoin pour être bien dans la relation ? Ou vous a-t-on posé la question ?

Imaginez-vous une relation dans laquelle, les partenaires dès le début de la relation, abordent la question, une relation où on est vraiment soucieux de savoir quels sont les besoins de l’autre et pouvoir communiquer nos propres besoins ! Ne serait-ce pas déjà partir sur une base saine ?!

Malheureusement, cela va sans dire que ce n’est pas vraiment ce qui se passe dans la réalité ! La plupart du temps, nous ne sommes même pas vraiment au clair avec nos besoins. Combien de fois avons-nous vécu des relations insatisfaites juste parce que nous n’avons pas su communiquer nos besoins ?

Dites-moi honnêtement, êtes-vous au clair avec vos besoins, savez-vous dire ce qu’il vous faut pour bien fonctionner dans une relation amoureuse ? Et avez-vous à cœur de chercher à savoir ce qu’il en est des besoins de l’autre ou vous êtes plutôt dans la supposition !

Voyons donc ensemble sans plus tarder comment clarifier vos besoins et les communiquer.

Avant cela, laissez-moi vous dire ce qui m’a emmené à écrire article : Je me suis rendue compte que j’étais de plus en plus insatisfaite dans une relation et j’avais vraiment l’impression que mon partenaire et moi ne nous comprenions pas ! et j’ai eu comme un déclic : « Je me suis rendu compte que mes besoins n’étaient pas satisfaits ! Et je me suis dit et pourquoi ne pas juste lui communiquer mes besoins et lui demander aussi de quoi il a besoin pour bien fonctionner dans la relation ! Croyez-moi ça change tout ! Cela ne veut pas forcément dire que nous allons être d’accord sur tout mais l’un comme l’autre se sent écouté et respecté. En tout cas ça change l’énergie de la relation et de la communication.

Comment déterminer vos besoins ?

Pour déterminer vos besoins, je vous invite à vous poser les questions suivantes :

Qu’est-ce qu’il me faut pour bien fonctionner ? ou qu’est ce qui me manque pour être bien, épanoui (e) ?

signs-1172208_1280

Les émotions nous mettent également sur la piste de nos besoins satisfaits ou non satisfaits.

Vous savez, un besoin c’est un besoin et il doit être satisfait. Et si vous ne le faite pas consciemment, votre inconscient s’en charge et pas toujours de la façon la plus appropriée.

Nous avons tous fait les frais de ce qui ne marche pas pour savoir ce qui marche pour nous ! Cependant pourquoi ne pas anticiper ! Connaissance de soi oblige ! 😉

Il est important d’organiser consciemment sa relation amoureuse autour des besoins de l’un et de l’autre !

 Comment communiquer vos besoins à l’autre ?

Ok parfait, vous avez fait votre boulot et vous êtes plus ou moins au clair avec vos besoins ! je dis plus ou moins parce que parfois c’est une expérience vécue qui nous fait prendre conscience d’un besoin.  Vous connaissez donc vos besoins ! très bien ! Il faut pouvoir et savoir les communiquer à l’autre ! Ce n’est pas parce que c’est clair pour vous que cela doit être clair pour l’autre !

Une erreur que nous faisons souvent et qui tue les relations, c’est de penser que l’autre doit deviner nos besoins comme si c’était une évidence ! Non ! Nous ne sommes plus des bébés dont les parents devinent les besoins ! l’adulte en nous se doit de communiquer clairement ses besoins une fois identifiés !  Et ce n’est pas parce que vous avez communiqué vos besoins que l’autre doit nécessairement y répondre !

La 2éme phase c’est d’entendre les besoins de l’autre et une fois que vos besoins respectifs sont exprimés, il va y avoir confrontation des besoins ! A ce stade, il s’agit de voir dans quelle mesure, nous pouvons satisfaire les besoins de l’autre et vice versa ! Ayez une communication franche à ce propos ! il faudra trouver un terrain d’entente ! Il va falloir peut-être négocier… Et c’est là où la communication positive, bienveillante prend tout sa place.

N’oubliez pas que l’autre n’est pas obligé de satisfaire tous vos besoins tout comme vous ne l’êtes pas non plus ! Déjà, nous n’arrivons pas toujours à satisfaire nos propres besoins ! pourquoi voudrions-nous que l’autre puisse le faire ?

Que faire quand l’autre ne peut satisfaire vos besoins ?

Je vous invite à voir dans quelle mesure vous pouvez-vous passer de l’autre et satisfaire le besoin par vos propres moyens ! Il peut arriver que l’écart soit tellement grand que la relation ne peut se maintenir ! Il faut dans ce cas revenir à la communication et se dire les choses telles qu’elles sont ! Oui ce n’est pas toujours évident et simple ! Chaque cas est spécifique ! Je ne saurais donner une recette sinon de garder la communication tout au long ! Que ça soit pour rester dans la relation ou la quitter !

Faire l’économie d’une telle démarche ou action, a forcément des conséquences néfastes sur la relation. C’est tout comme un jardinier qui souhaite avoir de belles fleurs et qui n’apporte pas les bons engrais à sa terre et veut se mettre à planter. Ça ne serait pas étonnant que les fleurs ne poussent pas pleinement ou se fanent etc. C’est pareil pour la relation. Elle risque de ne pas être de qualité, d’être parasité, pollué par les non-dits, les besoins insatisfaits de l’un et de l’autre, sans compter des sentiments tels que la culpabilité, le ressentiment, la colère donnent RDV aux reproches, aux tensions, aux conflits pour une danse plutôt malsaine.

Pour récapituler :

Vous voulez avoir une relation saine et aimante, commencez par identifier respectivement vos besoins et les communiquer avec bienveillance l’un à l’autre.

Une fois les besoins communiqués, passez à la « confrontation » afin de voir les ressemblances et les différences.

Il va falloir certainement passer par une phase de négociation afin de trouver un terrain d’entente afin de ne pas laisser les différences empêcher l’épanouissement de la relation.

Malheureusement, il peut arriver que les différences soient trop importantes et ne permettent pas à la relation de s’épanouir. Dans ce cas, il faut prendre le courage de voir les choses comme elles sont et non pas comme nous voudrions qu’elles soient et ne pas donner suite. Une séparation saine faite dans le respect et la bienveillance vaut mieux qu’une relation polluée et malsaine. Au moins vous serez fiers d’avoir posé les choses dès le départ et d’avoir évité les devinettes et les suppositions…

Et d’ailleurs, ce n’est pas une action à mener une fois et à laquelle on n’a plus recours ! Chaque fois que ça coince, chaque fois que vous vivez une émotion désagréable ayez le réflexe de questionner vos besoins et ceux de l’autre !

Maintenant Vous savez ce qui vous reste à faire !

Laissez-moi vos commentaires, partagez votre expérience ! Qu’avez-vous découvert ? De quoi avez-vous pris conscience ?

Si vous avez aimé cet article, et si vous pensez qu’il peut être utile à quelqu’un que vous aimez, partagez-le sur les réseaux sociaux.

En attendant de vous lire, vivez pleinement et consciemment !

 

Michèle GONCALVES

L’alchimiste du célibat

 

Laisser un commentaire